Du 28/05 au 30/06/2024 L'offre exceptionnelle

Obtenir un devis en deux clics

Le projet d’achat d’une piscine coque ou enterrée reste sans nul doute un des investissements les plus enviés et avantageux aujourd’hui. Le marché de la piscine s’est même largement développé, laissant la possibilité à de multiples ménages d’en profiter. 

En revanche, ce n’est tout de même pas un projet qui se prend à la légère. S’il est synonyme de plus-value pour la valeur de votre maison une fois sur votre terrain, il peut aussi en être le parfait opposé s’il est mal réalisé. 

Ainsi, comment faire le choix des différents types et formes de votre future piscine pour qu’elle s’adapte parfaitement à votre jardin ? 

 

Choisir le style de votre piscine

Des modèles de piscines, vous en avez découvert des centaines. Piscine à débordement, piscine hors sol, en kit, enterrée, creusée, en bois ou en acier, coque en polyester… Quelle piscine choisir pour votre jardin ? 

 

Les techniques de construction pour votre piscine

Dans un premier temps, définissez le type de bassin que vous souhaitez entre : 

Les modèles de piscines industrialisées : piscine coque polyester ou piscine par panneaux en acier/béton ; 

Les modèles de piscines construites sur chantier : piscine en béton coulé ou projeté, piscine en parpaing, piscines en kit, piscine creusée, etc. 

Les piscines industrialisées présentent de multiples avantages dont un rapport qualité/prix nettement supérieur par rapport aux piscines construites sur chantier. En plus du prix de la piscine, dans le cas de piscines avec des travaux sur place, il faut compter le devis du maçon. 

Les coques piscines en polyester constituent quant à elles un gage de qualité puisqu’elles sont fabriquées en usine à partir d’un moule. Elles arrivent donc prêtes à être posées en un seul bloc chez vous et cette étape ne dure que quatre jours. Tandis qu’une piscine enterrée par exemple est dépendante des travaux du chantier, de la météo et du professionnalisme du maçon qui l’installe. 

 

Quelle forme choisir pour votre piscine ?

Une fois votre choix de type de bassin effectué, vous devez définir les dimensions et la forme qu’elle prendra. En effet, autant la couleur du gel coat de votre bassin ne change pas, autant la taille, la structure et la profondeur du bassin varient en fonction de l’utilisation que vous souhaitez en faire. Il ne faut donc pas les négliger. 

 

La taille de votre piscine

Vous êtes plutôt petite piscine pour vous prélasser, grand bassin pour vous dépenser entre amis ou couloir de nage pour vous entraîner à la course ?

Si vous hésitez, que ce soit par rapport à son usage ou à cause de votre budget, sachez que l’installation d’une piscine demande certaines démarches suivant sa taille. Si vous désirez une mini-piscine (piscine de moins de 10m²), vous n’aurez pas besoin de permis de construire. 

Dans les autres cas, il vous faudra l’accord de votre mairie. Contraignant certes, mais ces piscines augmenteront grandement l’esthétisme et, par conséquent, la valeur de votre habitation. 

 

La structure de votre piscine

Maintenant, vous devez définir la structure de votre piscine. Parmi celles-ci, on distingue deux types : 

Les structures lourdes : en béton coulé ou projeté ; 

Les structures légères : coque polyester ou acier. 

Les premières sont connues pour leur solidité ainsi que leur durabilité mais les piscines coque sont de sérieuses concurrentes grâce à leur aspect pratique et économique. 

Définissez également la forme que prendra votre piscine sur votre terrain. Parmi les plus répandues, on retrouve : 

– La forme “rectangulaire” : classique et intemporelle ; 

– La forme “haricot” : pour séparer les enfants des adultes et créer plusieurs zones de baignade ; 

– La forme “ovale” : parfait pour jongler entre longueurs et circulation calme autour du bassin ; 

– La “forme libre” : atypique et ne se définit que par la forme de votre terrain. 

 

Fond, profondeur et revêtement de votre piscine

Et qu’en est-il du fond de votre piscine ? Vous le préférez plat ou incliné ? Conditionné par l’usage, le confort, le budget entretien/chauffage et la sécurité, la décision de ces deux critères est cruciale. 

Ainsi, si l’installation de votre piscine est à destination d’un usage familial, optez plutôt pour une coque d’1m20 (fond plat) ou d’1m20 à 1m80 (fond incliné et mini fosse). Évitez les grands bains qui vont jusqu’à 2m40. 

Si votre investissement est à caractère sportif, préférez le grand bain pour plonger. Si vous faites de l’aquabike, ce sera une coque d’1m20 ou une mini fosse. Sinon, tout type de fond est envisageable tant que la longueur de votre piscine est suffisante. 

À cette étape, pensez également au revêtement intérieur de votre investissement qui est fondamental d’un point de vue esthétique (couleur et aspect) et technique (étanchéité). Le revêtement peut être indépendant (liner, polyester, enduit, etc) ou dépendant (carrelage, peinture). La différence entre ces deux réside principalement dans leur capacité à maintenir l’eau.

 

Choisir les équipements adaptés à votre piscine

Vous avez fait le choix de votre modèle de piscine. C’est parfait ! Cependant, vous devez également prendre en compte quelques éléments avant la construction qui permettront le maintien en bon état de votre investissement, mais également qui assureront une plus-value supplémentaire. 

 

Les équipements d’entretien de votre piscine

Vous pensez que l’entretien n’est à envisager qu’une fois la piscine installée ? Sachez que pour un confort optimal, tout s’anticipe, même l’entretien. Si vous souhaitez vous baigner dès l’installation de votre piscine, le système de filtration doit déjà être en place. 

De plus, ce système de filtration, qu’il soit à sable, à cartouches, à poches, à diatomées ou à verre, doit s’adapter aux dimensions de votre piscine. Il s’accompagne ainsi de traitements avec des produits oxydants comme le chlore pour se prévenir de microbes et algues et de produits de prévention tels que le pH. Si cela n’est pas fait, votre piscine risque de rapidement virer au vert

 

D’autres options et aménagements pour votre piscine

En plus de cela, pensez aussi à sécuriser votre piscine. Obligatoire depuis 2006, 4 dispositifs de sécurité doivent être mis en place pour les différents modèles de piscines : 

– La barrière de piscine ; 

– L’alarme de piscine ; 

– La bâche et les volets de piscine ; 

– L’abri de piscine. 

Installez également un local technique aux abords de votre piscine pour stocker tout votre matériel d’entretien de l’eau et de sécurité. Ajoutez de plus, si vous le souhaitez, un abri de jardin pour vos planches, frites et accessoires pour la nage de vos enfants.

Vous avez donc de nombreuses décisions à prendre pour votre projet, mais qui permettront, une fois ceux-ci réalisés, de vous fournir un confort et une qualité à la hauteur de vos attentes.

Configurez votre piscine en ligne Revenir à toute l'actualité