Aboral, Vivez piscine

Le fabricant français de piscines en coque polyester

C
o
n
f
i
g
u
r
a
t
e
u
r

piscine au sel avantages et inconvénients

Les avantages et inconvénients d’une piscine au sel

De plus en plus, les piscines (piscine coque, piscine hors sol, etc.) sont des éléments que l’on retrouve fréquemment dans les jardins. Cette démocratisation de la piscine a notamment permis au fabricant d’aller plus loin et de proposer des techniques toujours plus innovantes en matière de traitement de l’eau.

Et pour cause, longtemps décriés, les produits de traitement chimiques (galet de chlore) provoquent des effets néfastes aussi bien sur l’environnement que sur notre santé (irritations, allergies, etc.). Pour cette raison, de nombreux propriétaires de piscine se sont tournés vers une alternative plus naturelle et tout aussi performante : la désinfection par le sel.

Toutefois, avant d’opter pour un traitement au sel, il est important de prendre connaissance des inconvénients et des avantages de la piscine au sel.

 

Pourquoi choisir la piscine au sel ?

S’il est indispensable de désinfecter régulièrement l’eau de votre piscine, la piscine au sel reste la solution la plus simple pour garantir une eau propre et exempte de bactéries. D’autant plus qu’il existe de nombreux avantages à l’achat d’une piscine au sel !

Premièrement, il est important de préciser qu’une piscine au sel n’est pas une piscine remplie d’eau de mer. En effet, une piscine au sel fonctionne sur un principe chimique de réaction du sel. Une fois versé dans l’eau, le sel est petit à petit aspiré naturellement par le système de filtration. Le sel présent dans l’eau entre alors en réaction avec un courant électrique faible :  c’est alors que l’électrolyse transforme le sel en chlore (hypochlorite de sodium), une forme de chlore naturelle appréciée pour ses propriétés antiseptiques et nettoyantes.

De plus, la composition chimique du sel entraîne trois avantages majeurs sur la santé, la sécurité et l’environnement.

Une meilleure tolérance pour la peau et les muqueuses

L’utilisation d’un electrolyseur au sel pour piscine est devenue populaire, car elle permet d’éviter l’utilisation de chlore chimique. Les baigneurs peuvent ainsi profiter d’une eau salée, moins agressive pour les yeux et la peau, sans risque de réaction allergique.

De plus, en utilisant une piscine au sel, vous évitez également le stockage de produits chimiques potentiellement dangereux pour la santé, notamment en présence d’enfants. Il n’y a pas de produits chimiques nécessaires pour maintenir une piscine au sel en bon état, ce qui est un avantage considérable par rapport aux piscines traditionnelles.

Un produit de traitement respectueux de l’environnement

De plus en plus, on observe, chez les Français, une prise de conscience globale de l’impact de la consommation de produits chimiques sur l’environnement. Cette tendance écologique se reflète également dans le domaine des piscines, où de plus en plus de propriétaires de piscines choisissent d’utiliser des produits naturels plutôt que du chlore. 

De ce fait, le sel spécial piscine apparaît comme une alternative intéressante, car il ne pollue pas.

Une facilité d’entretien renforcée

Les piscines équipées d’un électrolyseur au sel sont aussi plus faciles à entretenir, puisque le sel se dissout lentement et n’a pas besoin d’être remplacé fréquemment. On estime qu’un réservoir de sel moyen peut assurer une eau propre pendant 3 à 5 ans. 

Cette simplicité d’entretien en fait une option très prisée par les propriétaires de piscine, comparée à l’entretien fastidieux des bassins traditionnels.

 

Les inconvénients d’une piscine au sel

Si la piscine au sel présente un certain nombre d’avantages, elle possède aussi quelques inconvénients. Pour effectuer votre choix en toute connaissance de cause, nous vous recommandons de prendre en considération les inconvénients relatifs à l’électrolyse au sel, qui, selon les situations, pourront être négligeables ou au contraire, essentiels.

Le budget relatif à l’installation de l’électrolyseur

L’inconvénient principal qui refroidit une majorité de propriétaires de piscine est le coût de départ. En effet, le budget d’un tel équipement est relativement plus élevé que celui d’un bassin ordinaire traité au brome ou au chlore pur. Et pour cause, pour l’installation d’un électrolyseur dans le système de filtration, il faut compter entre 1 000€ et 2 000€ en fonction des modèles.

Toutefois, ce budget de départ peut rapidement être rentabilisé sur le long terme en raison du prix du sel, qui coûte nettement moins cher que le chlore ou le brome.

Retenez cependant que le rapport qualité/prix est indiscutable, car même si un traitement au sel implique un changement régulier de cellule (tous les 4/5 ans), la sensation et la qualité de baignade sont clairement plus agréables que le chlore et le brome, notamment en termes de nuisances olfactives (odeur moins agressive) et sensorielles et (peau plus douce).

Une accélération du phénomène de corrosion

Comme vous pouvez vous en douter, le sel est un produit corrosif, ce qui implique qu’il faudra fréquemment nettoyer à l’eau claire l’électrolyseur et le système de filtration au risque qu’ils s’abîment.

Pour faciliter l’entretien des équipements, vous pouvez vous tourner vers des systèmes autonettoyants avec un coût légèrement plus élevé.

Une augmentation du niveau de pH

En raison de sa salinité, la piscine au sel fait très vite augmenter le pH du bassin. Il est donc recommandé d’ajuster régulièrement le niveau du pH ou d’installer simplement un régulateur de pH.

Retenez également que l’électrolyse au sel d’une piscine n’est efficace que lorsque la température de l’eau est supérieure à 16°C. En dessous de cette température, la conductivité de l’eau est impactée et l’électrolyse ne se produit plus correctement. 

Configurez votre piscine en ligne

(1) La garantie ABORAL couvre le gelcoat, l’étanchéité et la structure. L’installation est garantie par le distributeur/poseur en charge du projet signé.
(2) Sous réserve des conditions de transports, d’accès spécifiques et météorologiques.