Du 28/05 au 30/06/2024 L'offre exceptionnelle

Obtenir un devis en deux clics

 

Pour conserver une eau saine et propre et éviter qu’elle ne vire au vert, de nombreux paramètres sont à analyser lors du traitement de votre piscine. Parmi ces différents paramètres, on retrouve notamment le pH, le taux d’alcalinité ou encore, le taux de chlore. Ce dernier doit par exemple se situer entre 1 et 1,5 ppm (partie par millions), ce qui équivaut à 1 mg/l.

Lorsque le niveau de chlore dans votre piscine est insuffisant, il suffit simplement d’en rajouter jusqu’à ce que celui-ci atteigne le niveau idéal. En revanche, lorsque la

 quantité de chlore est trop élevée, plusieurs solutions sont possibles.

 

Les problèmes engendrés par un surdosage de chlore dans sa piscine

Utiliser un dosage chlore choc piscine par m3 est nécessaire pour augmenter le taux de chlore de votre bassin. Mais, lorsque ce dernier présente une concentration trop élevée et que vous n’agissez pas rapidement, une odeur se dégage et des soucis peuvent survenir sur :

  • Les piscines et leurs équipements : le pH est directement lié au niveau de chlore. Plus ce dernier sera élevé, plus le pH va diminuer et plus l’eau deviendra acide. Or, une eau acide a un effet très corrosif sur les surfaces de la piscine, comme le liner ou encore la coque de votre bassin.
  • Les baigneurs : leurs yeux, leurs peaux ou encore leurs voies respiratoires peuvent être irritées en cas de quantité de chlore élevée, mais également en cas de déséquilibre avec le pH, l’alcalinité ou encore la dureté de l’eau.

 

Comment diminuer le chlore dans une piscine ?

Vous avez contrôlé votre taux de chlore après un traitement choc et vous vous êtes aperçus qu’il était trop élevé ? À présent, vous vous demandez comment vous pouvez le faire baisser ?

Le premier réflexe à avoir est d’arrêter de mettre du chlore, stopper l’électrolyseur et retirer les galets de chlore dans les skimmers.

Ensuite, vous pouvez…

 

Laisser les UVs du soleil agir naturellement

Lorsque vous observez un excès de chlore (allant jusqu’à 4 ppm par exemple), un des bons réflexes est de laisser votre piscine ouverte. En effet, afin de réduire le taux de chlore, rien de mieux que le rayons UV du soleil et une bonne filtration pour diminuer le traitement au chlore

L’eau de votre piscine est très sensible aux UVs du soleil. Ainsi, les molécules de chlore seront détruites à 90 % en deux heures environ par une journée ensoleillée et sans nuages. La qualité de l’eau sera alors meilleure, l’odeur du produit ne sera plus présente et vous éviterez tout problème technique.

 

Renouveler l’eau dela piscine

Une autre solution pour diminuer le taux de chlore libre (c’est-à-dire, tout le chlore présent dans l’eau, comprenant le chlore actif et le chlore potentiel) est de vider une partie de votre piscine.

La concentration de chlore va donc diminuer, au même titre que le pH et l’alcalinité. Par contre, en neutralisant le chlore de cette façon, vous aurez de nouvelles analyses à faire et donc potentiellement un coût supplémentaire en produits chimiques.

Cette solution n’est donc pas la plus avantageuse pour l’entretien, mais vous pouvez, à minima, réaliser un lavage/rinçage du filtre, rajouter de l’eau afin d’être aux 2/3 des skimmers et relancer la filtration.

 

Appliquer un produit neutralisant le chlore

Recourir à un neutralisant chimique pour réguler votre traitement choc au chlore est une solution rapide et efficace à condition de suivre les instructions des étiquettes produits. Dans le cas contraire, votre piscine pourrait se retrouver privée de chlore.

Parmi les neutralisants chimiques pour l’entretien de votre bassin, on retrouve par exemple le thiosulfate de sodium. Il s’agit d’une poudre qui se dilue directement dans l’eau et dont l’objectif est de neutraliser toute trace de chlore dans l’eau.

Il doit donc être utilisé avec prudence afin de ne pas amoindrir considérablement le niveau de chlore. En fonction des m3 d’eau et des mg/litre de chlore à neutraliser, il faut en moyenne 1 à 2,5 g de thiosulfate de sodium.

Une fois le taux de chlore de votre bassin revenu à la normale, vous espérez ne pas le voir remonter de sitôt. Pour cela, n’hésitez pas à vous munir d’outils et produits adaptés tel qu’un testeur électronique pour vérifier les différents taux et prévenir ces risques. De plus, des doseurs automatiques comme un électrolyseur au sel permettent de diffuser automatiquement, de manière régulière et à faible dose le chlore dans les piscines.

Vous pouvez également passer à la piscine au sel qui présente de nombreux avantages mais qui se doit également d’être contrôlée.

À vous maintenant de régler le débit et de profiter de votre baignade !

Configurez votre piscine en ligne Revenir à toute l'actualité