Aboral, Vivez piscine

Le fabricant français de piscines en coque polyester

C
o
n
f
i
g
u
r
a
t
e
u
r

configurer
Votre piscine

Choisissez votre modèle

Configurer votre piscine

Choisissez votre couleur

Suivant

Vos informations

    Votre piscine:

    Précedent
    guide_reussir_hivernage_piscine_creusee

    Le guide pour réussir l’hivernage de sa piscine creusée

    Les températures commencent doucement à baisser, accompagnées par la pluie et le vent qui s’invitent sans qu’on ne les ait conviés… Il n’y a nul doute, l’automne est bel et bien installé partout en France et l’hiver se profile à l’horizon ! 

    Fini les baignades, le moment est venu, pour tous les propriétaires de piscines creusées, de procéder à l’hivernage du bassin et du système de filtration.

    Mais connaissez-vous vraiment le bon moment pour effectuer cet hivernage ? Ainsi que les différentes techniques de mise en hivernage ? 

    Pour en savoir plus et réussir l’hivernage de votre bassin cette année, lisez ce qui suit. Nous allons vous donner les meilleurs conseils pour hiverner votre piscine et faciliter au maximum la mise en route de votre piscine au printemps.

     

    Hiverner sa piscine creusée : pourquoi c’est important ?

     

    À l’automne, mais plus précisément, au moment de l’hiver, les faibles températures peuvent endommager votre piscine. En effet, le gel peut provoquer de nombreux dégâts, notamment dans le circuit de filtration. L’objectif de l’hivernage est donc de protéger et préserver votre bassin et vos installations, afin de faciliter sa remise en route dès le retour des beaux jours.

    Mais quel est le bon moment pour effectuer son hivernage ? Effectué trop tôt, vous risquez de développer tous types d’algues ou de micro-organismes dans votre piscine. Résultat, vous vous retrouvez avec une eau de piscine verte dès le printemps.

    Le moment idéal pour débuter l’hivernage de votre piscine creusée apparaît lorsque la température de cette dernière descend en dessous de 15°C. Dès qu’elle se stabilise à cette température, alors vous pourrez commencer l’hivernage de votre piscine. Encore faut-il savoir si vous optez pour un hivernage actif ou passif !

    Quoi qu’il en soit, ne vous avisez jamais de vider entièrement l’eau de votre piscine. Sans eau, votre piscine sera soumise à des pressions externes, provenant de votre terrain, ce qui risquerait de créer une déformation ou des fissures. Le vidage complet de votre piscine ne s’effectue que sur une période courte et uniquement dans le cadre de travaux de rénovation.

     

    Les différentes méthodes d’hivernage de piscine creusée

     

    • L’hivernage actif

    L’objectif de cette méthode d’hivernage consiste à ralentir la filtration de votre piscine à seulement quelques heures par jour (généralement 2 à 3 heures). Légèrement plus coûteux que l’hivernage passif, il s’agit également de la technique la plus simple, à condition de ne pas passer outre un entretien régulier de votre piscine. 

     

    Tour d’horizon sur les étapes à suivre pour bien réussir son hivernage actif : 

    1. Une fois que la température de l’eau est stabilisée en dessous de 15°C, procédez au nettoyage de votre piscine (fond, parois) mais également de tous vos équipements (filtre, skimmer, etc.).
    2. Lorsque le nettoyage est fini, vient le moment d’équilibrer l’eau de votre piscine. Le pH de celle-ci doit être compris entre 7,2 et 7,4 PPM, tandis que le TAC, entre 150 et 200 PPM et le TH entre 150 et 250 PPM.
    3. Stoppez le fonctionnement des autres équipements, tels que le traitement automatique ou la régulation pH et réduisez la durée de votre filtration. 
    4. Bien que vous n’aurez plus la nécessité de traiter votre piscine, surveillez régulièrement les taux de pH, TAC et TH afin de réajuster au besoin.

     

    • L’hivernage passif

    Dans le cadre d’un hivernage passif, votre piscine est complètement à l’arrêt. Plus aucun entretien ou nettoyage n’est à effectuer. Seule une vidange des canalisations est à réaliser afin d’éviter que l’eau de gel. Puisqu’elle ne nécessite aucune intervention, nous recommandons cette méthode dans les régions où les hivers sont froids et où le gel est persistant sur plusieurs jours.  

     

    Vous souhaitez procéder à un hivernage passif ? Découvrez les différentes étapes à respecter avant de vous lancer : 

    1. Une fois que la température de l’eau est stabilisée en dessous de 15°C, nettoyez complètement votre bassin et chacun des équipements.
    2. Réalisez l’équilibre de votre eau en tenant compte des mêmes paramètres cités précédemment.
    3. Procédez au détartrage de votre filtre à sable et diminuez le niveau d’eau jusqu’à atteindre 10 cm en dessous de vos skimmers.
    4. Stoppez la filtration et commencez la vidange de vos différents équipements et canalisations pour enlever toute l’eau présente dans le circuit. Mettez la vanne de votre filtre à sable en mode “hivernage”.
    5. Installez vos accessoires d’hivernage qui protégeront votre piscine du gel (bouchons, bouteilles gizzmo, flotteurs, etc.)
    6. Terminez le processus en versant dans votre piscine votre produit d’hivernage puis couvrez votre bassin à l’aide d’une couverture.

     

    Vous souhaitez obtenir plus d’informations sur l’hivernage de votre piscine creusée ? N’hésitez pas à demander conseils à notre équipe d’experts ou à consulter notre guide d’hivernage pour ne rien oublier.

    Configurez votre piscine en ligne

    (1) La garantie ABORAL couvre le gelcoat, l’étanchéité et la structure. L’installation est garantie par le concessionnaire en charge du projet signé.
    (2) Sous réserve des conditions de transports, d’accès spécifiques et météorologiques.