Aboral, Vivez piscine

Le fabricant français de piscines en coque polyester

C
o
n
f
i
g
u
r
a
t
e
u
r

Hivernage : quelles précautions à prendre lors de la remise en route de sa piscine coque ?

Depuis quelques semaines, le printemps semble remplacer l’hiver dans l’hexagone. Et qui dit hausse des températures dit… Le début de la saison des baignades ! Mais avant de vous jeter dans le grain bain, il reste une étape importante pour profiter de votre bassin en toute sérénité : procéder à la remise en route de votre piscine coque après son hivernage. 

Nettoyage des skimmers, du liner mais également filtration et traitement de l’eau sont des étapes d’entretien indispensables pour retrouver une eau saine et propre pour votre prochaine baignade. 

Pour éviter un imprévu ou une erreur, Aboral fait le point pour vous sur les choses à éviter lors de la remise en service de votre bassin. C’est parti !

 

1. Première erreur : une piscine remise en route trop tard

Vous vous demandez sûrement quand arrêter l’hivernage de votre piscine

La réponse est simple : pour profiter d’une eau de piscine propre dès la sortie du gel et de l’hiver, n’attendez pas qu’il fasse trop chaud pour réaliser la remise en marche de votre piscine ! En effet, lorsque l’eau de votre piscine se réchauffe, les d’algues et bactéries s’invitent dans votre piscine, rendant l’eau trouble et verte. Pour éviter toute déconvenue, il conviendra donc de respecter le seuil de température recommandé, à savoir entre 12°C et 15°C. Pas au-delà !

En plus de limiter le risque de prolifération d’algues et de bactéries, enlever la couverture d’hivernage et remettre sa piscine en service au bon moment vous fera économiser du temps et de l’énergie. Et oui, en prenant les choses en main rapidement, vous n’aurez pas besoin de consommer beaucoup de produits d’assainissement et d’équipements pour retrouver une eau propre – et ce, quelque soit la méthode d’hivernage (hivernage actif ou hivernage passif)

Enfin, faites attention à ne pas vous faire surprendre par les hausses soudaines de température. Selon les dimensions de votre piscine, il n’est pas rare de gagner jusqu’à 3°C en une seule journée !

 

2. Négliger l’entretien de votre piscine

Comme tout nettoyage de printemps, la remise en service d’une piscine prend du temps et nécessite beaucoup d’attention pour éviter une potentielle erreur. Alors si vous espérez pouvoir appliquer la méthode de “vite-fait bien-fait”, n’y comptez pas ! Que vous ayez opté pour un hivernage passif ou actif, vous devez constamment vérifier l’état du bassin.

Après avoir enlevé la couverture ou la bâche de votre piscine coque, vous devrez procéder au nettoyage complet de l’eau et de la structure de la piscine. Parois, fond du bassin, ligne d’eau mais aussi skimmers, liner, vannes, buses de refoulement… Tout doit y passer ! 

Bien que fastidieux, cet entretien vous permettra de profiter pleinement de vos baignades pendant toute la saison estivale. 

Après avoir effectué les nettoyages nécessaires à l’aide de votre balai aspirateur, la mise en place d’une bâche ou d’une autre couverture de piscine est essentielle afin de ne plus laisser tomber de feuilles, pollens ou autres impuretés dans le bassin. 

 

3. Ne pas réaliser l’analyse de l’eau

Avant la mise en route de la filtration, il est important de rectifier le niveau de pH. Pour ce faire, procurez-vous des bandelettes d’analyse : le pH doit se situer entre 7,2 et 7,6. S’il est inférieur à 7,2, utilisez un exhausteur de pH (qui rendra votre eau plus alcaline). S’il est supérieur à 7,6, utilisez un réducteur de pH (qui rendra votre eau plus acide).

Retenez toutefois que le produit correctif de pH ne doit être introduit dans le bassin uniquement lorsque la vanne est en position filtration. De plus, si votre piscine est traitée au chlore, vous devrez effectuer un contrôle du stabilisant : celui-ci doit se situer à 30 mg/L maximum. L’alcalinité (TAC) et le calcaire devront eux-aussi être vérifiés.

Vous n’avez pas procéder à un traitement choc de votre piscine avant d’hiverner votre piscine ? Faites-le avant que l’eau ne devienne trouble ou verte : au chlore, au brome ou à l’oxygène actif liquide, en fonction du traitement habituel de votre bassin.

 

4. Vidanger entièrement sa piscine en cas d’eau trouble

Contrairement aux idées reçues, la vidange n’est pas la seule solution face à des piscines qui ont tourné ! En plus des risques de fissures sur la structure de votre piscine, cette technique peut s’avérer extrêmement coûteuse. 

Vous utilisez un traitement au chlore ? Si l’eau de votre piscine est devenue trouble ou verte pendant l’hivernage, Aboral vous recommande d’effectuer un traitement choc au chlore. Pour ce faire, versez-le directement dans l’eau de votre bassin, puis, nettoyez les parois et la ligne d’eau à l’aide d’une brosse pour décoller les poussières et les impuretés. Laissez agir le traitement pendant 24 heures en veillant à faire tourner la filtration sans interruption.

Envie d’en savoir plus ? Découvrez tous nos conseils pour rattraper une eau de piscine verte rapidement.

 

5. Oublier le local technique 

Lors de la remise en route de votre piscine, vous devrez porter une attention particulière à votre local technique

Vous avez opté pour un hivernage actif ? Bonne nouvelle, vous avez simplement à réajuster le temps de filtration

Pour les propriétaires de piscine qui ont choisi l’hivernage passif, la procédure est légèrement plus longue : premièrement, cela consiste à remettre en état la pompe et les filtres. Si la pompe nécessite d’être dégrippée, utilisez un tournevis pour la tourner jusqu’à ce qu’elle se débloque.

Par la suite l’ouverture de toutes les vannes et la manipulation du boîtier électronique de la pompe sont nécessaires avant de programmer un nouveau temps de filtration.

Lors de la remise en route du système de filtration, Aboral vous recommande de contrôler le manomètre du filtre. Dans le cas où la pression est trop basse, il se peut que la pompe soit grippée, auquel cas vous devrez tenter à nouveau de la dégripper à l’aide d’un tournevis. La pompe peut également être bouchée et nécessiter un nettoyage.

À l’inverse, si la pression est trop forte, il y a de fortes chances pour que les vannes ne soient pas ouvertes. Le problème peut également provenir du filtre : nettoyez-le et tout devrait rentrer dans l’ordre !

 

Pour tout savoir sur la remise en route de votre piscine, n’hésitez pas à prendre directement contact auprès de notre équipe d’experts. Ils se feront un plaisir de vous conseiller !

Configurez votre piscine en ligne

(1) La garantie ABORAL couvre le gelcoat, l’étanchéité et la structure. L’installation est garantie par le distributeur/poseur en charge du projet signé.
(2) Sous réserve des conditions de transports, d’accès spécifiques et météorologiques.